expositions temporaires

AJAMMAR, second accrochage*, du 17 janvier au 28 février 2018

AJAMMAR, second accrochage*, du 17 janvier au 28 février 2018


Ymane Fakhir, Mohssin Harraki, Caroline Trucco et Khalil El Gherib


 



AJAMMAR est un projet de résidences, de recherche et de création autour de l’île de Sidi Abderrahman à Casablanca. Située au Sud Ouest de Casablanca, sur un rocher qui défie l’océan, l’île de Sidi Abderrahman est réputée pour être le temple des voyants, guérisseurs et sorciers.


Ce projet associe des artistes marocains et internationaux, confirmés et émergents pour une multiplicité de points de vue sur les mystères de ce lieu : ses pratiques, ses légendes, ses habitants, son architecture… De générations, parcours, origines et formations différents, Ymane Fakhir, Mohssin Harraki, Caroline Trucco et Khalil El Gherib, développent des pratiques pluridisciplinaires cultivant une même fascination pour les systèmes de croyance.


Cette première restitution propose un parcours et un éclairage scientifique sur Sidi Abderrahman et sur la structure psychique et sociologique des cultes des saints en général. Cette exposition est également l’occasion de poser les premiers jalons d’un vaste projet dans une perspective d’échanges et de dialogues autour d’une île cristallisant les fantasmes les plus contradictoires pour parler de rituels, du sacré, d’Histoire et d’oralité…


 


*Cette exposition fait suite au premier accrochage présenté en décembre 2017 à l’Institut Français de Casablanca.


 


Kenza Amrouk & Sonia Recasens, Commissaires d’exposition


 


blog comments powered by Disqus