La genèse du Musée

Le musée

Abderrahman Slaoui, humaniste éclairé (1919-2001)

Afin d’honorer la vision de son créateur, la Fondation Abderrahman Slaoui lance son musée éponyme. Une entreprise que Feu Abderrahman Slaoui, le collectionneur, aura imaginée, menée et révélée avec une détermination passionnée.

Dans une demeure des années 40, au cœur du quartier historique de Casablanca, le Musée de la Fondation Abderrahman Slaoui accueille des collections uniques de bijoux anciens, affiches anciennes, enluminures et coffrets en cristal de Bohême. À travers la quête de toute une vie, Abderrahman Slaoui, voyageur, esthète et humaniste, fut un « découvreur de trésors » sur plus de 50 ans. Ses collections d’une grande qualité artistique et ethnographique sont le fruit d’une “vivifiante obstination” et d’une immense passion

Pour transmettre ce patrimoine collectionné avec goût, le collectionneur commence par publier des ouvrages sur les affiches orientalistes et les bijoux de maître-joaillers marocains. Au vu du succès des expositions itinérantes des affiches anciennes et de l’exposition « Maroc, Trésors du Royaume » où il a présenté des bijoux, Abderrahman Slaoui prend conscience de la qualité de ses collections et de la pertinence de ses choix. C’est ainsi que née l’idée d’ouvrir un musée à Casablanca pour partager et ouvrir ses collections au public.

Décédé en 2001, il ne verra jamais la concrétisation de son projet. Sa famille, reprendra le flambeau et le Musée de la Fondation Abderrahman Slaoui ouvrira ses portes en 2012.