Arts plastiques Une exposition qui va de l’autre côté du miroir social L'Economiste29 janvier 2013

Arts plastiques Une exposition qui va de l’autre côté du miroir social
AGISSONS-nous librement dans notre société? Sommes-nous contraints d’adopter un certain modèle de comportement social? Des interrogations qui font partie des mille et une questions suggérées par l’exposition collective «The world is not as I see it», qui se tiendra du 1er février au 9 mars au musée de la Fondation Abderrahman Slaoui, à Casablanca. Organisée par Cultures Interfaces en partenariat avec la galerie Dominique Fiat de Paris, la manifestation réunira des plasticiens de renom comme Zineb Andress Arraki, Amina Benbouchta, Hicham Berrada et Simohammed Fettaka et le dramaturge Driss Ksikes. Au programme, plus d’une trentaine d’œuvres sombres et lumineuses à la fois qui provoquent aussi bien l’envoûtement que l’inquiétude du spectateur et le sensibilisent sur la notion de liberté sociale et le droit de penser différemment. «Toute personne est unique sur cette planète.
> Retour